Description du projet

Pascale Pineda

Biographie

D’origines espagnoles et allemandes, Pascale grandit à Béziers dont la célèbre féria accueille chaque année un festival international de flamenco. Elle commence pourtant par la danse classique pour laquelle elle nourrit une grande passion, elle ne pourra s’y consacrer complètement car la vie en décide autrement… A 25 ans elle redécouvre le flamenco et trouve dans son langage l’espace nécessaire à l’expression des différentes douleurs qui ont marqué son histoire et celles de sa famille, immigrée, de l’Espagne à l’Allemagne en passant par l’Algérie et le Maroc : cet art de l’exil la touche particulièrement, intimement, évidemment. Entre Séville et la France elle tente de forger son propre flamenco, sa propre danse, qui se nourrit de ses incursions dans la danse contemporaine, de ses premiers pas en danse classique, et surtout, toujours, de ce flamenco viscéral qui la porte inlassablement.

Création en cours : Un Momento a meditar

Qu’y-a-t-il de commun entre le flamenco et la méditation ? L’un est extrême, émotions, mouvement, violence, l’autre est équilibre, paix, immobilité, douceur. Pourtant à travers les notes, à travers les voix, à travers les pas tant répétés se dessine une sagesse. Le propos de cette création est de tracer un chemin qui réunisse le flamenco et la méditation. Le spectacle s’appelle Un Momento a meditar, il rapproche l’état méditatif dans lequel le danseur de flamenco se trouve lorsque concentré sur le rythme il semble s’y installer tout entier, de la médiation traditionnelle venue d’Orient, qui évoque elle un état de quiétude atteint par une distanciation des pensées qui envahissent l’esprit. Ainsi mouvant ou immobile, le méditant/danseur est celui qui se rapproche le plus possible de son centre, un chercheur d’équilibre, retiré en son monde intérieur, il explore, cherche et trouve une paix, une qualité de calme primordiale.