Description du projet

Kandé Magassa

Biographie

Artiste chorégraphique et plasticienne, Kandé Magassa est diplômée de l’École d’Art et de Design de Reims en 2011 (master Design Objet/Espace). Par la suite, elle se forme en danse contemporaine au Centre National de la Danse avec notamment Trisha Bauman, Maria Donata D’Urso, Bruno Danjoux, et intègre de 2015 à 2018 la Formation Professionnelle du Danseur et Préparation à la Scène dirigée par Dominique Lesdema et Gaëlle Gillieron. Elle poursuit sa formation en suivant diverses masterclasses : Hofesh Shechter à Londres, Sita Ostheimer à Barcelone ou encore Marie Chouinard à Montréal. Elle danse pour Herman Diephuis, Fanny de Chaillé ou encore le Collectif (La) Horde sur le projet The Master’s Tools en 2017, et apparaît dans le clip Mutate de Jeanne Aded en 2018. Forte d’un double parcours entre le design d’objet et d’espace ainsi que les danses contemporaine et urbaine, son vocabulaire créatif est hybride et protéiforme. Entre 2017 et 2019 elle crée les soli Sans titre #1, Sans titre #2 et Abstraction. S’exprimant au travers des champs de la performance et/ou de l’installation avec la création de dispositifs simples structurant l’espace, son travail pose la question du cheminement et de l’état de corps dans des conditions spatiales spécifiques.

Création en cours

Cette nouvelle création tend à s’inscrire dans une thématique liée à la transformation et à la mutation de notre «Être». Poser l’acte d’un changement et se laisser entrainer. Telle une introspection, il faudra rentrer en soi, puis, ressentir. Accueillir ce flux ininterrompu qui nous parcourt pour en n, s’exprimer, prendre la parole et laisser le corps s’étirer vers cet ailleurs. Entre chutes et reprises, etats conscients et inconscients, moments calmes et emplis de folies, la liberté comme «sentiment vif et interne» (Descartes) relève d’un choix. Au cours de cette année et des recherches associées à cette piste de travail, ce descriptif est susceptible d’évoluer.