Là où d’autres plateformes misent sur des phrases concises, de l’interaction ainsi que du partage, Instagram parie sur le visuel. Découvrez en quoi ce réseau social peut bénéficier votre compagnie de danse.

Artiste : Lucile Rimbert – Photo : Romain Sanchez

Au départ conçu pour la publication de photos carrés accompagnées de filtres, Instagram s’est, au fil du temps, nourrit d’autres fonctionnalités présente sur les autres réseaux sociaux. Désormais une référence pour les photos, les formats vidéos organiques et live s’y sont ajoutés faisant de ce réseau social une plateforme complète et un outil du quotidien.

Vous l’aurez compris, Instagram représente une aubaine pour des projets artistiques. La danse est un art en mouvement. Que ce soit en photo ou en vidéo, c’est une caractéristique que l’on peut facilement traduire sur ce type de plateforme et en faire la vitrine de votre visibilité. En répétition comme sur scène, ces contenus sont idéaux pour engager votre communauté.

Restez vous-même. Au-delà d’être un portfolio constitué de photos uniques et inspirationnelles, l’intérêt d’Instagram est également d’offrir des “infos coulisses” à votre communauté afin de créer une réelle proximité avec vous mais également d’ouvrir la porte aux nouvelles audiences. Les internautes aiment avoir des informations inédites et le storytelling : parlez de vos idées, de vos inspirations et du processus de création chorégraphique. Avec le format stories, osez le contenu live. Ce format offre la possibilité de délivrer un message court, créatif et éphémère puisqu’il dure 24h. La story est un format phare qui offre une multitude de possibilités pour communiquer message esthétique et impactant aux internautes. En plus d’avoir une emplacement stratégique dans l’application, cette fonctionnalité donne beaucoup de liberté à l’internaute : fait d’un carrousel composé de photos et/ou vidéos, l’utilisateur peut faire défiler le contenu à la vitesse qu’il souhaite tout en profitant de votre storytelling. Notez que vous avez également accès à des fonctionnalités telles que les sondages ou des petits questionnaires. De quoi engager davantage votre communauté !

Définir le ton de ses publications

Engagez, interagissez. Instagram, en plus d’être une source d’inspiration, est devenu un outil idéal de recherches grâce aux hashtags, des mots-clés cliquables, qui permettent de référencer le contenu. En effet, pour vous, chorégraphes et danseurs, il s’agit de vous rapprocher des individus portant un intérêt à l’art chorégraphique. Ceux-ci sont enclin à suivre les hashtags #danse ou #dance mais aussi #performances. En d’autres termes, indiquez votre positionnement en choisissant les hashtags qui traduisent le mieux votre univers et la communauté avec laquelle vous souhaitez interagir. Abonnez-vous à ces individus qui constitue votre communauté, observez leurs comportements, commentez, “aimez” leur contenu. Vous serez ainsi en mesure de produire du contenu auquel ils porteront un intérêt.

Avec les réseaux sociaux, certains chorégraphes craignent de tout dévoiler aux internautes. Nul besoin de faire cela, c’est vous qui donnez le ton, le rythme ! Le choix de la ligne éditoriale ne dépend que de vous. Les artistes de notre incubateur de chorégraphes s’y sont mis. Quand Marie Simon (promo 2018 de l’incubateur) mise sur des extraits de créations chorégraphiques et la présentation de ses collaborateurs, Thomas Ballevre (promo 2019 de l’incubateur) préfère des triptyques de diverses matières colorées, de lieux et de créations pour donner davantage d’amplitude à contenu esthétique aux tonalités diverses. Quant à K Goldstein (promo 2016 de l’incubateur), c’est un projet artistique complet qu’il publie sur la plateforme !

Pensez cette plateforme avant tout comme un outil visant à prolonger votre univers artistique, une autre manière de montrer votre projet. N’attendez plus, lancez-vous !

Et pour en savoir plus sur tous les canaux de communication à votre disposition, participez à notre formation « Communiquer efficacement sur son projet » !

En savoir plus