En pleine étude d’une demande de subvention vous notez que l’on vous demande de fournir le budget de fonctionnement de votre compagnie et vous n’avez à disposition que le budget de création de votre spectacle. Vous êtes perdu.e ? Pas de panique nous vous détaillons ci-dessous quelle est la différence.

Budget de création (ou de production) et de diffusion (ou d’exploitation), un regard sur le projet

Le budget de création est un outil qui permet de présenter de manière chiffrée votre projet artistique dans son intégralité. Cet outil ne doit pas être figé dans le temps car, comme pour tout projet, il va être amené à évoluer selon l’avancée du projet : nombre de services de répétitions, enveloppe dédiée au scénographe ou au créateur sonore, etc. Vous devrez donc le mettre à jour régulièrement avec notamment les dépenses réellement effectuées et les demandes de financement accordées ou entrées financières effectives.
Il n’existe pas de budget type parfait car chaque projet a sa particularité et donc une façon unique de présenter le budget. Toutefois, le budget doit permettre de mettre en avant les coûts liés au projet et les sources de financement allouées à ce projet permettant de couvrir l’intégralité des coûts. Le budget doit en conséquence être présenté à l’équilibre.
Le budget de diffusion est la suite de la vie du projet. Une fois que la phase de création est terminée le spectacle va entrer en phase d’exploitation. Le budget prévisionnel de diffusion suit la même logique que le budget de création, les éléments à présenter sont abordés d’un point de vue « projet » et les coûts répertoriés doivent a priori être couverts par l’exploitation du spectacle : billetterie, cession, etc.

Budget de fonctionnement de la compagnie, un regard sur l’activité annuelle de la structure

Contrairement aux deux précédents budgets évoqués, le budget de fonctionnement de la compagnie n’aborde pas la présentation des éléments par projet. Il s’agit pour ce budget de présenter les coûts et les recettes de votre compagnie uniquement reliés à l’exercice comptable concerné. La plupart du temps il s’agira de l’année civile, mais vous pouvez avoir choisi de faire démarrer votre exercice selon un calendrier scolaire.
Pour le construire il vous suffit de répertorier l’ensemble des coûts qui sont liés à l’année concernée : cela intègre les coûts de création et de diffusion mais n’oubliez pas les coûts annexes de la structure comme l’assurance, les frais bancaires, etc. Ensuite répertoriez l’ensemble des recettes liées également à l’année concernée : les financements, les recettes d’exploitation, sans oublier les rémunérations pour des ateliers facturés par la compagnie, etc.

Et pour en savoir plus sur la construction de vos budgets, participez à notre intensif « Alors on entreprend » en décembre

En savoir plus