Description du projet

Sophie Romanet

Biographie

Attirée par l’expression et la Nature depuis toute jeune, Sophie a un profil multidisciplinaire. Elle étudie le théâtre et la danse sous diverses formes : classique, capoeira, contemporain. Curieuse et enthousiaste, elle voyage beaucoup et s’essaye à des pratiques variées : mosaïque, écriture, chant… Elle vivra notamment plusieurs années au Mexique, le tout en parallèle d’une carrière d’ingénieur. A Paris, elle participe à différentes créations avec des compagnies de danse-théâtre contemporaines (Cie Danse en Seine, Cie Les yeux d’Elsa, Cie Lu²…), et s’essaye à diverses créations plastiques atypiques. En 2017, elle multiplie les projets : elle présente sa première création chorégraphique, lors du festival EMAMA, elle réalise plusieurs œuvres plastiques, et développe une recherche sur la performance improvisée en milieu public, avec une série de minute dansée et filmée. Aujourd’hui, elle développe une recherche artistique axée sur la pluridisciplinarité, avec la nature au centre. L’art doit surprendre comme une bulle de poésie éclatant dans nos espaces de vie quotidienne, il doit émousser nos cinq sens, surprendre et sortir du cadre.

Projet en cours

La Créature explore le parallèle entre Nature et nature humaine. Sophie, issue du milieu urbain, s’intéresse à la Nature qui pousse et vient s’immiscer jusqu’entre les pavés des villes. Pour elle, il en va de même avec notre nature humaine profonde qui, même oubliée, finit toujours par surgir. Dans la société actuelle, emporté par le quotidien, on oublie qui l’on est, et le sens de nos pas. Le projet cherche à créer un écho tranquille et serein dans notre quotidien. Imaginée dans l’espace public, la Créature est une installation matérielle et sonore, accompagnée d’une vidéo danse performative. Sophie veut explorer le cœur sensible de l’être vivant. Il ne s’agit pas uniquement de redonner place à la nature, mais surtout de retrouver le sensible qui vibre en nous, de retrouver notre essence profonde. « Comme une ode à soi, à chacun de nous réuni dans un grand tout »