Description du projet

Camille Viale

Camille Viale est danseuse Flamenca, chorégraphe, pédagogue et directrice de la compagnie Ticotacam basée sur Toulouse. Artiste pluridisciplinaire, elle commence dès son plus jeune âge par la musique et les danses académiques. Très vite passionnée par la culture flamenca, elle part se former en Espagne et devient danseuse professionnelle tout en menant des études en sciences humaines.

Ces dernières années, en tant que chorégraphe et interprète, Camille Viale ressent le besoin profond de questionner les codes de la danse flamenca. Sa curiosité et son souci d’ouverture la mènent alors vers la question de l’hybridation. Dans une écriture contemporaine, elle propose des créations mêlant danse hip-hop, danse flamenca, et musique live flamenca-baroque et électronique. Elle a également fondé le courant “FlamencoStreet” mêlant technique flamenca aux musiques actuelles ainsi qu’un laboratoire de recherche chorégraphique « Musiciens- Danseurs » mettant en lien des artistes de différentes disciplines. Dans cette recherche d’hybridation, elle collabore et participe au Laboratoire All Style en tant qu’interprète et enseignante, sous la direction de Marta Izquierdo au CDCN-la place de la danse de Toulouse. Elle est également interprète pour la Cie Millimétrée et performe régulièrement dans des lieux insolites (Musée, Muséum, Édifices Historique…) avec des musiciens live et des circassiens. Elle continue à se former lors de Workshop en danse flamenca et danse contemporaine, tout en s’intéressant plus particulièrement à La “Flamenco Empiric Method” de Juan Carlos Lerida.

Aujourd’hui, elle interprète et dirige la prochaine pièce qui est en cours de création “Moda Flamenca”, ainsi que les précédents spectacles en théâtre et en milieu scolaire tout en proposant des actions de médiation avec de nombreuses structures culturelles et équipes artistiques.

En septembre, Camille Viale dirigera un nouvel incubateur artistique toulousain “Chez pépé mémé” qui accueillera les phases de recherche et de création de la cie ticotacam ainsi que ses bureaux, espace partagé avec d’autres artistes.

Crédit : Christian Rivière