Description du projet

Karine Herrou Gonzalez

Après une formation en piano, danse classique, littérature espagnole et lettres classiques ( hypokhâgne, khâgne, certifiée d’espagnol), Karine Herrou Gonzalez se tourne vers le flamenco,  se forme à Séville, à Madrid ( Amor de Dios) et à Jerez de la Frontera auprès de Concha Vargas, Manolo Marín, Israel Galván, Antonio Reyes, Manuela Carpio. Elle écrit un mémoire de maîtrise : “Le Flamenco ou les mouvements du moi”, intègre la compagnie madrilène d’Antonio Reyes, se produit en France et à l’étranger avec Shahrokh Meshkin Ghalam (Covent Garden, Gasteig de Munich, USA, Canada…), est invitée à danser dans plusieurs films et spectacles de Tony Gatlif  (Olympia, salle Pleyel, Philharmonie). Elle a travaillé avec François René Duchâble, Didier Lockwood, Biréli Lagrène, Dimitris Saroglou, Samuelito, Sébastien Llinares, Emmanuel Rossfelder, José Maya…

Avec sa Compagnie La Mesure Sorcière, Karine crée plusieurs projets : «Al Compás Del corazón» «Les Amants divins», «Sevilla-Cadiz», «Djân».

Son dernier projet « A SOLAS » représente un tournant. C’est par un nouveau langage chorégraphique tissé d’intime et d’épure, de silence et de rythme, de quotidien et de rite, de corps-percussion et de corps- mouvement, de voix parlée et de voix chantée, qu’elle aborde les thèmes de la femme, de la danseuse et du temps.

Crédit : Christophe Chaumanet