Vous habitez entre Paris et la Région et vous ne savez pas où domicilier votre compagnie ? Ou alors vous avez posé vos valises dans une région mais ne savez pas par où commencer pour démarrer votre implantation artistique dans ce territoire ? Nous vous proposons ici de démarrer par ces 3 structures et on vous dit pourquoi. Celle liste est bien évidemment loin d’être exhaustive, et le choix d’un territoire reposera sur une étude approfondie de votre part de son paysage culturel dans sa globalité. Mais commençons donc déjà par là.

Extrait : L’infiniment dedans, de Christine Bastin – Photo : Valérie Joncheray

L’agence culturelle régionale

Les agences culturelles régionales ont été créées à l’initiative du ministère de la Culture et de la Communication. Elles avaient pour vocation d’établir un dialogue entre les Régions et l’État et de contribuer à la mise en place d’une politique de développement culturel à l’échelle régionale et interrégionale. Concrètement aujourd’hui ces missions se manifestent à travers : un pôle ressources et services pour les professionnels majoritairement du spectacle vivant et un pôle dédié à l’appui et accompagnement des équipes artistiques à travers des formations ou des aides à la création et diffusion.

Liste des principales agences culturelles régionales :

L’Agence Culturelle régionale va notamment pouvoir vous orienter vers les acteurs de l’émergence et les temps forts à ne pas louper pour faire des rencontres et initier votre projet.

En Île de France, l’Agence Culturelle Arcadi a fermé ses portes officiellement depuis le 1er janvier 2019, mais les compagnies professionnelles ont la chance de pouvoir avoir accès au Centre National de la Danse situé à Pantin et à ses nombreuses ressources dédiées aux professionnels.

Centre de développement chorégraphique national du territoire

Au nombre de 13 et répartis sur le territoire (métropole et en Guyane) les centres de développement chorégraphique nationaux (CDCN) ont notamment pour mission le “soutien à la création et à la recherche, le repérage et l’accompagnement des artistes émergents”. Dans ce cadre, les CDCN sont de remarquables centres de ressources et d’accompagnement des équipes artistiques notamment dans l’émergence.

Structurés en association, vous pourrez découvrir l’ensemble des missions et la liste des CDCN sur le site a-cdcn.fr. N’hésitez pas à vous rapprocher du centre de développement chorégraphique de votre territoire et à identifier des temps forts qui vous permettront de rencontrer les acteurs de votre territoire. Comme par exemple Les Plateaux 2020, une plateforme de propositions dansées organisée par La Briqueterie (Val de Marne).

La direction des affaires culturelles (ou de la culture) de sa municipalité

Dans les métropoles et municipalité de grande taille, la mise en oeuvre de la politique culturelle est structurée au sein d’une direction des affaires culturelles ou de la culture. Vous pouvez demander un rendez-vous à un agent public de cette direction qui pourra ainsi répondre à vos questions et notamment faciliter la mise en lien avec des structures (associations culturelles, écoles, etc.) du territoire qui peuvent être importantes dans le développement de votre projet.

Dans les plus petites municipalités, qui ne sont pas forcément structurées en direction, nous vous conseillons d’identifier l’élu.e qui a dans son périmètre la Culture. C’est lui.elle qui pourra vous indiquer quel est le service de la mairie ou de la commune qui vous recevra en rendez-vous afin que vous puissiez présenter votre projet.

Pour aller plus loin dans les premiers pas du développement de votre projet artistique, n’hésitez pas à consulter notre intensif “Alors on entreprend”.

En savoir plus