Rencontre avec Elizabeth Gahl Le Notre, de la promotion 2020 de l’incubateur.

Quel est ton univers chorégraphique ? 

Mes premières chorégraphies courtes sont bien néoclassiques, j’ai crée des solos et des ensembles pour les élèves pré-professionnels de la Washington School of Ballet. J’ai développé mon esthétique, comment j’aime détourner la danse classique dans ma manière d’interpréter la musique. Depuis, avec des années d’expérience dans d’autres styles de danse et des expériences de vie en général, j’ai envie de raffiner mon point de vue chorégraphique pour parler des choses qui sont importantes à mes yeux, comment l’universalité de la danse peut nous réunir et nous donner des moments forts, peu importe le style de danse.

Peux-tu nous dire quelques mots sur ta création en cours ? 

Je plonge dans l’histoire de Cendrillon, il y a des centaines de versions différentes et j’ai dû en lire seulement des douzaines. Mon but premier c’était de présenter une sorte d’anthologie folklorique mais plus que je fais de recherche, plus que j’ai envie de décliner une version originale qui intègrent des éléments qui me touchent le plus de toutes les histoires de Cendrillon. L’universalité de ce conte m’inspire à créer ma version unique. J’en ai encore des centaines d’histoires à lire pour tout voir, mais j’ai déjà plein de matière et de passion pour réaliser cette création.

Quels ateliers as-tu prévu avec les danseurs de Danse en Seine ?

J’ai rarement l’opportunité de travailler avec un groupe aussi grand que Danse en Seine et justement je vais profiter de cette occasion pour expérimenter des idées de mouvement en masse. J’adore composer des formations géométriques et synchroniser des motifs musicaux en mouvement. Les ateliers seront composés de propositions de danses concrètes et d’improvisations guidées. C’est une chance de pouvoir travailler avec les danseurs de Danse en Seine et j’ai hâte de voir ce que notre laboratoire va créer avec les 5 séances!

Pourquoi avoir rejoint l’incubateur de chorégraphes ? 

J’étais ravie d’avoir été sélectionnée pour la promo 2020 de l’incubateur! Dans ma situation actuelle de carrière, je reconnais qu’il me faut apprendre d’autres outils, avoir un suivi individualisé par des professionnels, et connaître d’autres jeunes chorégraphes comme un réseau de soutien et d’encouragement. Grâce à l’équipe de La Fabrique de la Danse, j’espère franchir une étape dans mon développement artistique en tant que chorégraphe.

Découvrir les autres chorégraphes