Description du projet

Christine Bastin

Biographie

Christine Bastin commence la danse à Lille chez Anne-Marie Debatte au centre Danse Création, un lieu magni que d’exigence, de fête, d’improvisation et de spectacles. Puis elle poursuit dans le courant Nikolaïs à Paris, avec Nikolaïs, Murray Louis, Susan Buirge, Carolyn Carlson et Christine Gérard dont elle rejoint la Cie.
Elle est également nourrie du droit, de la philosophie, de la psychanalyse, et de la question jamais épuisée de l’ordre et du désordre des choses dans la nature humaine…

Boursière de la fondation Beaumarchais et lauréate de nombreux concours chorégraphiques, elle obtient en 1986 le 1er prix du Concours International de Chorégraphie de la Ville de Paris avec Folia et crée sa compagnie La Folia.

Soutenue par le Ministère de la Culture, les organismes d’aide à la création, et les collectivités territoriales, elle devient chorégraphe associée à de nombreux théâtres en IIe-de-France, où elle mènera tout à la fois ses créations et un important travail de sensibilisation des publics :Orly,Alfortville,Bezons,Massy, Choisy-Le-Roi,Tremblay-en-France. Parallèlement, elle s’engage avec sa compagnie dans de nombreux projets de longue durée de diffusion et de sensibilisation en France : Nord-Pas de Calais, Picardie, Mayenne, Bretagne, Pays de la Loire, Bourgogne, Pyrénées…et dans les pays de l’Est.

Elle est à ce jour auteure d’une quarantaine de créations jouées partout dans le monde, dont leThéâtre de la Ville à Paris. Certaines de ses pièces ont répondu à des commandes de la Biennale de danse de Lyon, de Suresnes Cité Danse, du festival d’Avignon, de l’ADAMI (Talents Danse), de l’ENGEES Strasbourg, de la Fondation Zinsou au Bénin, du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, des Rencontres Internationales de Danse Contemporaine de Paris, de Jean Guizerix, du metteur en scèneVincent Goethaels… Beaucoup d’entre elles s’ouvrent aux arts du cirque,au hip hop, au texte (Malcom Lowry, Novarina, Claudel) ou aux arts plastiques (Marta Pan, Maciej Fiszer).

Elle crée non seulement pour la scène mais aussi pour l’espace public, avec les Côté Jardin : pièces en extérieur ou dans des lieux insolites (piscine, églises, jardins, paysages urbains, festivals de l’eau…)

Parmi ses collaborations artistiques marquantes : Bernard Parmégiani et Christophe Séchet pour la musique électro-acoustique, Daniel Kohn pour la peinture, Marcel Moreau pour la littérature…

Quelques jalons sur son chemin chorégraphique :
La Folia (1986), Bless (1989), Abel Abeth (1990), Grâce (1991), Gueule de loup (1992), Affame (1993), Siloé (1994), La Polka du roi (1996), La Fugue (1996), Première neige (1997), Le p’tit Bal (1996), Noce (1998), L’eau vive (1998), Be (1999), Pigeon vole (2000), Un ange à la mer (2001), Pietà (2001), Elle & Lui (2003), De la lune et de l’eau (2003), Les mots blancs (2005), Florentina (2005), Même pas seul (2006), Celui qui danse (2006), Mariam (2007), J’m’attache à toi (2008), L’Entrouvert (2008, pour le Junior Ballet du CNSMDP), L’eau de personne (2010), Soir d’avril (2011 : autour des photos d’Antoine Tempé), Fruition (2013, autour de l’oeuvre de l’écrivain Marcel Moreau), Cette parcelle de trésor (2013), Danse avec mon père (2014).

Pour l’ensemble de sa création, en 2000, elle reçoit le Prix Culturel de la ville de Bourges, et en 2001 elle est nommée par le Ministère de la culture, Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres.

En corollaire de son travail de création, elle fait de la formation (Centre National de la Danse, Micadanses, associations), de l’accompagnement chorégraphique et artistique auprés de jeunes chorégraphes, auprés des artistes de cirque de l’Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny, et elle transmet très régulièrement son répertoire aux professionnels : Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Centres Chorégraphiques Nationaux, artistes de l’Opéra, Conservatoires, Ecoles de danse… ainsi qu’ aux amateurs : Tutorats, Maison des pratiques artistiques amateurs (MPAA), Danse en amateur et répertoire au Centre National de la Danse, associations…. Elle est marraine du festival de Paris-Bercy Entrez dans la danse ; elle est associée à Optime Persona : lieu de développement personnel par le corps et la parole en entreprise. Depuis 2015, elle est co-fondatrice et directrice artistique de La Fabrique de la Danse.

Elle travaille actuellement à la création de L’infiniment dedans… et elle aime ces mots de Marcel Moreau :

Danse, dans un espace sans bornes, resserré sur un cri, un inouï d’avant le cri, une clameur pour naitre, dans une pour s’abolir, de la chair à l’esprit… la danse