Description du projet

Audrey Pasteau

Biographie

Danseuse et passionnée par le mouvement au sens large du terme, Audrey travaille depuis 15 ans en tant que communicante institutionnelle, chargée de projets relations publiques, au sein de la Fonction publique territoriale (Master ingénierie éditoriale et Communication à Cergy-Pontoise).
Elle a également travaillé dans le secteur de l’édition, du livre : Parigramme, Schwarzkopf & Schwarzkopf Verlag à Berlin) et plus largement la culture : Réunion des Musées nationaux et associations artistiques.

Son premier langage étant la danse contemporaine (EAT en danse contemporaine obtenu en candidate libre en 2015), elle aime s’essayer à de nouveaux langages et toucher à tout ce qui peut concerner le mouvement en s’ouvrant à un spectre très large des différentes types de danses et de mise en mouvement : danses contemporaine, moderne, jazz, hip-hop, danses urbaines, cirque, danses de couple, en passant par les méthodes dites somatiques (Feldenkreis, par exemple). Le corps, la danse/le mouvement, la pédagogie/transmission et la création sont également des thèmes récurrents de ses recherches, observations, lectures et visionnages.

Danseuse et chorégraphe pour la création musicale Les Masques de Vénus au Festival d’Avignon off en 2004, elle s’est également investie dans des associations et compagnies d’arts mêlées et vivants entre 2003 et 2013, telles que les Frères Poussière (devenue les Poussières à Aubervilliers) et Effernaissance.

Création en cours

“Mue par l’envie et le désir profond.e.s de retourner à mes premières amours, je rejoins cette année la promotion 2020 « Manager de projets chorégraphiques » afin de développer mes compétences et acquérir de nouveaux savoirs dans le domaine artistique et chorégraphique. Si je devais résumer mon projet cette année, il ferait la synthèse de ma pratique de chef de projet dans la communication et ma passion, mon intérêt prononcé pour la danse et le spectacle vivant, la création et le pilotage de projets chorégraphiques et artistiques. De manière générale, j’aime me nourrir de spectacles et de propositions artistiques diverses sur un large panel de domaines : danse, performance, films, humour, One Women and men show, notamment. J’apprécie particulièrement des personnalités artistiques qui aiment et savent prendre du recul sur leur travail et qui ont une réflexion éclairante, humble, juste sur les propos qu’ils tiennent comme s’ils avaient une double lecture de ce qu’ils font et de ce qu’ils sont. Leur matière étant l’humain et eux-mêmes.”