fbpx
Chargement Évènements

Dans le cadre de la dixième édition du festival Kalypso, La Fabrique de la Danse organise un relais chorégraphique – Hip-hop et Création dans les murs de La Petite Fabrique les 5, 6, 8 et 10 décembre à 18h avec trois chorégraphes : Jasmine Remadna, Théophile Bensusan et Nawel Bounar.

 

Qu’est-ce que le relais chorégraphique ?

> Chaque chorégraphe aura une journée de résidence qui se clôturera avec une porte ouverte du studio à 18h. Iels présenteront un ou plusieurs extraits chorégraphiques et à la suite échangeront avec le public.

> Pour le spectacle final, les trois chorégraphes montreront avec leurs interprètes un extrait chorégraphique d’une vingtaine de minutes. Iels proposeront au public, chacun leur tour, un moment dansé participatif et un temps d’échange.

 

Programmation

Lundi 5 décembre à 18h / Jasmine Remadna

Mardi 6 décembre à 18h / Théophile Bensusan

Jeudi 8 décembre à 18h / Nawel Bounar

Samedi 10 décembre à 18h / Spectacle avec tous·tes

 

Quel lien entre le hip-hop et la danse contemporaine ?

Par Christine Bastin, directrice artistique de La Fabrique de la Danse

 

En 2003, j’ai eu le grand bonheur de découvrir le monde du hip-hop, grâce à Olivier Meyer qui m’a fait une commande pour le Festival Suresnes Cité Danse : festival dédié à la rencontre des chorégraphes contemporains et des danseurs hip-hop. A cette époque, il y avait très peu de chorégraphes dans le hip-hop , et peu de réflexion sur l’acte chorégraphique et la posture de
chorégraphe. L’idée du festival était de faire se rencontrer : une manière « contemporaine » de chorégraphier, et la technique hip-hop ;

Lors de l‘audition que j’ai proposée, à Suresnes, j’ai pu rencontrer une cinquantaine d’interprètes de tous styles. Et chez tous : un plaisir infini à bouger, se risquer, se défier, se stimuler, faire monter l’énergie, dans un joyeux esprit de compétition pour « être le meilleur » ou faire admirer son travail  dans sa spécialité. Un sens criant du « frontal », du « face public », et un sens du
rythme ébouriffant !

J’ai découvert : Les danseurs « spécialisés !», debout ou au sol, mais pas les deux / Les danseurs ne bougeant que sur leur musique / La rareté des femmes : Seulement 5 femmes pour 45 hommes !

Pour ma création, j’ai choisi de faire un duo homme-femme, dans l’idée de les faire se regarder l’un l’autre, d’oublier l’adresse directe au public, et de développer une relation. Ils ont du accepter aussi de se toucher, de se donner mutuellement leur poids, de respirer ensemble. il s’agissait de « lâcher » l’idée du défi, du spectaculaire, de la démonstration ; pour entrer dans un monde
intériorisé, sensible à l’espace, à la nuance des émotions , à une autre musicalité. Et avec leur technique !

Et voilà : Elle et Lui est né avec Mélanie Sulmona, danseuse debout et Saidhassan Ali, breaker.
Magnifiques tous les deux ! Et pour nous trois : une très belle aventure, un chemin d’ouverture mutuelle ! Nous sommes allés à un endroit qu’aucun de nous trois n’aurait atteint tout seul.

C’étaient les années Suresnes et le hip-hop a ensuite incroyablement évolué. Il a maintenant ses propres chorégraphes, hommes et femmes, et ses CCN !

Voilà. Je me réjouis d’être aujourd’hui, avec La Fabrique de la Danse, l’hôte de 3 chorégraphes issus du hip-hop, qui n’attendent plus personne pour savoir ce que créer veut dire.

Et quel cadeau que toutes leurs pulsions rythmiques et archaïques… c’est la secousse du vivant !

 


  • Inscription via le formulaire (obligatoire) :https://forms.gle/ggBbuVjmPS5YSnQn7
  • Date & horaires : lundi 5 décembre, mardi 6 décembre, jeudi 8 décembre et samedi 10 décembre / 18h
  • Lieu : La Petite Fabrique, 4 impasse Cordon-Boussard, 75020 Paris
Aller en haut