Anaïs Rouch 2018-01-18T16:10:57+00:00

Project Description

Anaïs Rouch | Compagnie IN CORPUS

Biographie

De formation classique au départ, Anaïs découvre les fondamentaux de la post modern dance à l’IFPRO de Paris auprès de Pascalina Noel avec qui elle se forme à la technique Graham et intègre le Jeune Ballet Modern Dance Ensemble de l’école. Elle étudie à New York avec la Martha Graham Dance Company et interprète les pièces du répertoire. Elle poursuit son apprentissage et enrichit son parcours autour des techniques d’improvisation, de floorwork et de danse contact en Europe pour en 2011, chorégraphier son premier projet suite à une commande de création. La pièce a obtenu une subvention de la Mairie de Paris et à la direction artistique et pédagogique, Anaïs a développé ce projet pendant trois années consécutives. Cette première expérience a été l’occasion pour elle d’envisager et de mener ses propres projets autour de la recherche chorégraphique. En parallèle à son activité de chorégraphe, elle travaille en tant qu’interprète sur divers projets et créations pour des chorégraphes comme Angelin Preljocaj, Karine Saporta, Stéphane Ripon et Willi Dorner.

Création 2017 : PAS S’ÂGE

PAS S’ÂGE est un projet de recherche et de création qui a pour objectif de mettre en scène deux générations disparates sous forme d’un dialogue chorégraphique ; un passage entre deux âges, un pas sage entre deux corps. En collaboration avec l’artiste Jacques Alberca âgé de 75 ans, Anaïs interprète et chorégraphie ce duo qui associe deux danseurs éloignés par le temps. Elle axe son travail autour de ces deux corps discordants. L’enjeu est alors de trouver le point d’équilibre entre un corps fragile et un corps ancré. Comment cette contrainte peut devenir une force, tant dans nos capacités morales que nos incapacités physiques ou inversement? Jouer avec la monstruosité de nos différences. La jeunesse étant symbolisée par l’action, l’urgence, la prise de risque avec une gestuelle empreinte dans le sol, rapide et spasmodique. La vieillesse quand à elle a une allure fantomatique plus aérienne, fébrile et éphémère.