“Le corps comme un outil, là où je le voyais plutôt comme une contrainte” : retour sur la formation Communication non-verbale

Le mois dernier, on vous révélait l’intervention de La Fabrique de la Danse dans le programme de formation du CUBE Chef de projet agile et créatif, acteur de la transition numérique du CUBE. Après un focus sur le développement de la créativité et de la “collaborativité” des 15 participants, rencontre avec les stagiaires et l’intervenante du module « Maîtriser sa communication non verbale pour améliorer sa communication orale”.

La formation s’appuie sur des exercices d’expression corporelle pour apprendre à maîtriser la posture de son corps, sa communication non verbale, la conscience et maîtrise de ses micro-mouvements et son adaptation par rapport à aux autres. “Une formation pragmatique et adaptée au rythme de chacun” commente l’un, “Très bel instant de partage avec une superbe cohésion de groupe” nous rapporte une autre participante.

La formation débute par une mise en mouvement conçue pour se recentrer et se concentrer. Accessible et pensée pour que chacun accède au mouvement sans barrière. “ Un moment que j’apprécie énormément” nous confie un participant, “le retour à notre corps, le travail au sol… comment on se réveille et comment on reprend possession de tous nos membres”.

Démarrent ensuite les différents exercices de mise en pratique sur sa place dans l’espace : “comment on se positionne par rapport aux autres, comment on évolue en fonction, et comment on occupe sa place au milieu de ça” résume un participant.

“Les exercices sont progressifs et permettent aux stagiaires de prendre conscience des différents éléments du corps qui sont impliqués dans la communication. Chaque exercice est suivi d’un débrief : les stagiaires peuvent donc tout de suite prendre conscience de ce qu’ils ont traversés, et donc ce qu’ils vont pouvoir réutiliser ensuite !”, détaille Laure Nouraout, l’intervenante.

Les 15 participants sont ensuite répartis en 2 groupes pour travailler sur les micromouvements : “Parfois il y a des mouvements dont il faut prendre conscience ou adapter selon l’audience ou ce qu’on dit.”  Ils se lancent à l’aveugle dans l’exercice pour que le résultat soit entier ! “J’ai trouvé ça très chouette aussi et très amusant la manière dont ça a été mené” réagit un participant.

Après des exercices sur l’importance et le placement du regard lors d’une prise de parole, l’intervenante lance un nouveau défi. Un premier volontaire se prête au jeu de raconter sa dernière réunion tout en suivant les mouvements d’un autre participant. “Je me suis mis à parler un petit peu de manière automatique en suivant les mouvements de Nathalie, et finalement je me suis rendu compte que je suis beaucoup trop focalisé sur ce que je dis et pas du tout sur comment est-ce que je le dis” conclue-t-il avant de se replonger dans l’exercice avec les outils adaptés.

“Le corps comme un outil, les autres comme un miroir”

“Ce que je retiens [de la formation] c’est le corps comme un outil, là où je le voyais plutôt comme une contrainte, et les autres comme un miroir, qui nous renvoient une image qu’il est intéressant de décortiquer”, explique un participant. La formatrice rebondit : “A la fin de la séance, ils sont plus aptes à décrypter le langage corporel, mais aussi à maîtriser leur micros-mouvements. En prenant conscience de leur corps dans l’espace et de leur regard, ils peuvent mieux communiquer en étant mieux connecté à leur corps !”

La Fabrique de la Danse anime un cycle de formations sur 4 composantes essentielles du leadership et suit le groupe des 15 “chefs de projets agiles, acteurs de la transition numérique”. Après les 3 premiers modules, un participant nous confie l’impact au delà des compétences acquises en créativité, “collaborativité” et communication non verbale : “Pour moi ça a été très très fort, […] j’ai passé 30 ans sans me préoccuper de mon corps et finalement à en pâtir plutôt. Et la Fabrique de la danse fait partie du processus, qui accompagne vraiment très très bien, la manière que j’ai de me réapproprier mon corps et d’en faire quelque chose dont je bénéficie, plutôt que quelque chose qui me dessert. […] Je sens au quotidien à quel point ça peut me permettre de m’ouvrir et d’en profiter.”

Les sessions sur l’agilité émotionnelle viennent de se clôturer, on vous raconte ça bientôt !

Et d’ailleurs qu’est-ce que LE CUBE ?

Le Cube est le premier centre dédié à la création numérique en France et l’un des plus réputés d’Europe. Convaincu que le digital est un puissant vecteur d’empowerment. Le Cube anime également une réflexion collective interdisciplinaire sur la société numérique et le sens donné au progrès. Avec ses partenaires, Le Cube explore sans relâche les nouveaux horizons, au service d’une société numérique ouverte, créative et inclusive. La formation “Chef de projet agile et créatif” constitue un programme innovant de haute qualité destiné aux professionnels et étudiants, autour d’une approche pédagogique originale axée sur trois piliers complémentaires : les compétences numériques, les compétences comportementales et les compétences créatives.

Par |2018-12-20T16:43:43+00:00jeudi, décembre 20, 2018|Formations en entreprise|Commentaires fermés sur “Le corps comme un outil, là où je le voyais plutôt comme une contrainte” : retour sur la formation Communication non-verbale