« Touche le ciel » : nouveau projet de sensibilisation

Mêler danse et nouvelles technologies pour créer un spectacle avec des enfants ? C’est le nouveau projet de La Fabrique de la Danse à l’école des Amandiers et au collège Robert Doisneau.

sensibilisation

Photo : Emmanuelle Stäuble

La Fabrique de la Danse a lancé à la rentrée un projet Danse et nouvelles technologies, rebaptisé “Touche le ciel”, pour tous les enfants de l’école des Amandiers et deux classes de 6e du collège Robert Doisneau. Un an de pratique régulière de la danse, de découverte de l’improvisation et de la composition chorégraphique, d’expérimentation de nouvelles technologies, de visites de lieux culturels et d’innovation, de rencontres artistiques, de spectacles… Une année qui se terminera avec la représentation d’un vidéo mapping chorégraphié

Le projet a été conçu et est mis en oeuvre par l’équipe de La Fabrique de la Danse avec le soutien de la DRAC Ile-de-France, le Rectorat de Paris, la Fondation d’entreprise AG2R LA MONDIALE et la fondation Seligmann. La direction artistique est confiée à Christine Bastin, chorégraphe et pédagogue : “Le monde va vite, le virtuel est omniprésent, mais on a toujours besoin de 9 mois pour faire un enfant, puis de temps et de conscience de la réalité, pour l’aider à se construire et à grandir. Comment dire en 10 minutes , avec la magie des nouvelles technologies, que l’essentiel est au cœur du réel, que l’humain, si fragile à côté des images, est quand même ce qu’il y a de plus important… Qu’au-delà de « spectaculaire », il y a « vivant ». Un défi : proposer au créateur vidéo de décupler par le rythme ou l’image, ce qu’il ressent comme sensibilité au plateau, et voir comment le chorégraphe peut rebondir par rapport à la création technologique, toujours stupéfiante d’irréalité et de perfection.”

Pour cette pièce, Christine Bastin travaillera en étroite collaboration avec le créateur vidéo, Jacques Hoepfner, ainsi qu’avec toute l’équipe pédagogique de l’école. Tous les enfants expérimenteront la danse, la création et le jeu avec les nouvelles technologies.

Le projet poursuit quatre objectifs principaux : permettre à tous les élèves de se constituer une culture chorégraphique et technologique, développer les pratiques numériques et l’autonomie des élèves sur les outils digitaux dans le cadre de leur parcours scolaire, développer les pratiques artistiques régulières dans le parcours scolaire et favoriser l’épanouissement et la créativité des élèves en les impliquant dans une création artistique.

Il s’inscrit dans le cadre du ‘Parcours danse’ du 20ème arrondissement, un programme conçu par le conservatoire municipal du XXème arrondissement, le studio Le Regard du Cygne, le collège Robert Doisneau, l’école élémentaire des Amandiers, l’Association Danse en Seine et La Fabrique de la Danse, pour permettre à tous les élèves du réseau éducatif prioritaire de suivre une pratique de la danse, de développer une culture chorégraphique en lien avec les apprentissages scolaires, et pour certains d’être accompagnés vers une professionnalisation via une préparation aux concours d’entrée des établissements d’enseignement supérieur artistique.

La dernière édition du Budget Participatif de la Ville de Paris permettra l’installation d’un plancher danse dans le gymnase de l’école des Amandiers et dans une salle du collège Robert-Doisneau, ainsi que l’achat de tapis de danse, de barres amovibles et de matériel de sono.

Par | 2017-11-06T10:13:15+00:00 mercredi, octobre 11, 2017|Parcours Danse|Commentaires fermés sur « Touche le ciel » : nouveau projet de sensibilisation