#incubateur : Marion Parrinello

Faites connaissance avec Marion Parrinello de la promotion 2017 de l’incubateur. 

Marion 5

Quel est ton univers chorégraphique ?

La Compagnie SOSPESO est une compagnie qui mêle la danse, le théâtre et la musique. Ma recherche en tant que chorégraphe est ciblée sur le rapport qu’il existe entre le corps et le son. Etant danseuse et musicienne (violoncelle) je développe ce lien entre le mouvement et la musique. Dans un univers poétique et lumineux, dans un registre ouvert aux grands comme aux petits, les artistes sont danseurs, musiciens ou comédiens et cherchent à unir leur langage pour défendre une même histoire. En harmonie, en lutte, en rapport à l’autre, en décalage, en symbiose. Comment établir une unité, une identité, et un langage commun ? Je laisse place à l’imprévisible, au hasard, aux instincts, aux chutes, au danger, au déséquilibre, aux sensations…Après un solo danse-violoncelle (Silence Insensé), un duo avec un pianiste (Plissé avec Gilbert Parrinello), c’est aujourd’hui aux percussions et au théâtre que s’est ouvert mon champ de création avec Te Tairas-Tu ? (création 2016).

Peux-tu nous parler de ta création en cours ?

Ma Compagnie SOSPESO présente aujourd’hui sa nouvelle création Te Tairas-Tu ?, un trio danse, musique et théâtre accessible à partir de 7 ans. C’est un coup de cœur pour le poème d’Aragon Il y a des choses que je ne dis à personne (Le fou d’Elsa) qui a été le point de départ de mon projet. Une poésie des mots qui me touche par sa musicalité et par ce cheminement de pensée intérieure, sur ces choses que l’on garde pour soi, que l’on a du mal à exprimer… Avoir des choses à dire et ne pas réussir à parler. Une danseuse, un musicien et une comédienne. L’envie pour chaque interprète d’être les trois à la fois, de créer une nouvelle matière. Notre besoin d’ouverture sur les autres arts comme une possibilité d’expression multiple, nous a conduit à nous interroger sur la parole de l’artiste, son langage, et son but.
Paralèllement à la diffusion du spectacle nous avons des objectifs pédagogiques pour les petits et les grands. Par le biais d’ateliers de pratiques artistiques, de bords plateaux, d’échanges avec les enfants, etc.

Pourquoi avoir postulé à l’incubateur de La Fabrique de la Danse ? Qu’attends-tu de ce programme d’accompagnement ?

L’incubateur de La Fabrique de la Danse est apparu au moment ou j’en avais le plus besoin. Créer sa compagnie et chorégraphier un spectacle est une chose mais structurer sa compagnie, établir un projet sur le long terme, prendre toutes les responsabilités d’un spectacle…sont des choses qu’il faut apprendre. La Fabrique de la Danse est un interlocuteur indispensable aux jeunes chorégraphes comme moi qui se sont sentis déboussolés face à tout ça et qui ont besoin d’une équipe pour les soutenir, pour les former à la lumière, au son, pour donner des regards extérieurs, pour les aider à se construire afin que le projet puisse se réaliser complètement d’un point de vue artistique. Etre entouré permet de continuer son projet de compagnie plus sereinement entouré d’une superbe équipe souriante et ultra motivée pour nous aider ! De belles rencontres, de beaux projets, et une envie créatrice débordante !

En savoir plus :
– Les chorégraphes de la promotion 2017 de l’incubateur

Par | 2017-04-07T19:49:33+00:00 vendredi, avril 7, 2017|Incubateur|Commentaires fermés sur #incubateur : Marion Parrinello