C’est le bon moment pour chercher de nouveaux mécènes !

Nous avons une bonne nouvelle pour tous ceux qui se plaignent de l’arrivée de l’hiver… C’est le retour de la période propice au mécénat particulier et entreprises ! Alors réjouissez-vous de ressortir vos pulls et vos manteaux d’hiver et partez à la conquête de vos mécènes !

mécènes

Le mécénat qu’est ce que c’est ?

Reprenons la définition officielle : « soutien matériel ou financier apporté sans contrepartie directe de la part du bénéficiaire, à une œuvre ou à une personne pour l’exercice d’activités présentant un caractère d’intérêt général ».

Le mécénat peut être de deux types :
– le mécénat financier est un apport en numéraire, c’est-à-dire le versement d’une somme d’argent du mécène à l’organisme qu’il soutient ;
– le mécénat en nature consiste en la mise à disposition gratuite de moyens matériels ou humains, comme par exemple le don ou le prêt gratuit d’espaces de travail, de costumes, de décors, d’équipements scéniques, ou encore le mécénat de compétences.

Mécénat ou sponsoring ?

Si rechercher un mécène peut s’apparenter parfois à la recherche de sponsors pour un événement, il faut toutefois retenir que la différence se situe au niveau de la contrepartie. En effet, dans le premier cas, le mécène n’est pas à la recherche de bénéfices directs en lien avec son don. Eventuellement, en remerciement il pourra disposer de contreparties limitées à 25% du montant du don et qui peuvent prendre la forme de billets gratuits, échange avec les artistes, visite privée, etc.
A l’inverse, dans un partenariat de sponsoring, l’entreprise en retire un bénéfice direct : par exemple une exclusivité sur un débit de boissons pendant un festival, ou encore la présence de logos apparents sur la tenue du danseur lors d’une battle. Le sponsoring repose donc sur une véritable prestation économique.

Quels avantages pour le mécène ?

Les entreprises mécènes peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt (IS) de 60 % du montant des versements (ou équivalent nature) dans la limite de 5 pour mille (0,5 %) du chiffre d’affaires (avec la possibilité, en cas de dépassement de ce plafond, de reporter l’excédent au titre des cinq exercices suivants).
Côté mécènes particuliers, i.e. personnes physiques, c’est une réduction d’impôt (IR) de 66% du montant des dons.

Qui peut bénéficier du mécénat ?

Pour ceux qui suivent, nous en avions déjà parlé dans un précédent article 🙂
En synthèse, seuls les organismes d’intérêt général qui entrent dans le champ de l’article 238 bis du code général des impôt sont éligibles. Concrètement, l’association doit remplir trois critères (démocratique, gestion désintéressée, non lucrativité) et être à caractère philanthropique, éducatif, humanitaire, social, etc. ou encore culturel.
Attention, il n’existe pas d’organisme délivrant un label de reconnaissance d’intérêt général. C’est à l’association de s’assurer elle-même qu’elle remplit les conditions !

Vous souhaitez en savoir plus sur la manière de contacter un mécène ? Participez à notre prochaine formation « Financer son projet » du 21 au 23 novembre prochain !

[button link= »/formations/formations-spectacle-vivant/cycle-financer-projet/ » color= »#67066A » size= »medium » icon= » » target= »_blank » animation= » »]En savoir plus[/button]

Par | 2017-10-05T12:59:29+00:00 jeudi, octobre 5, 2017|Formations Spectacle Vivant|Commentaires fermés sur C’est le bon moment pour chercher de nouveaux mécènes !