3 erreurs à éviter lors d’un premier rendez-vous avec un futur diffuseur

Vous avez réussi à obtenir ce rendez-vous dont vous rêviez mais ne savez pas comment l’aborder ? La Fabrique de la Danse vous donne quelques conseils pour mieux vous préparer. 

rendez-vous

 Erreur #1 : Ne pas se préparer

Alors oui, votre projet vous le connaissez bien et vous savez en parler. Cela ne veut pas forcément dire que vous être prêt à le défendre auprès d’un diffuseur et que vous allez savoir mener ce rendez-vous de manière sereine. La première étape est donc de vous assoir en amont de votre rendez-vous et d’écrire les objectifs que vous visez noir sur blanc. Ces objectifs sont certainement plus nombreux que vous pouvez le croire. La finalité est sûrement la diffusion, mais si votre contact n’est pas prêt à vous dire oui, alors pensez à avoir d’autres objectifs pour ce rendez-vous. Cela peur-être par exemple une mise en relation ou une recommandation dans un réseau.

La définition des objectifs s’appuie sur la bonne connaissance des activités de votre interlocuteur, alors n’oubliez pas d’être curieux. Allez voir les précédents projets qu’il a diffusé, ses supports de communication, cherchez son profil LinkedIn afin d’en savoir plus sur le parcours de votre interlocuteur, cela vous en dira peut-être un peu sur sa personnalité et la façon d’aborder ce rendez-vous.

Pensez également à préparer deux versions de ce rendez-vous, une version « tout va bien » et une version courte si jamais votre contact est en retard et ne dispose que de très peu de temps pour vous parler.

Erreur #2 : Ne pas écouter

L’écoute cela passe également par l’écoute du langage corporel de votre interlocuteur. S’il a l’air pressé ou inattentif, alors n’hésitez pas à proposer à votre contact de reprogrammer un rendez-vous plus tard ou de terminer par téléphone, il sera surement plus disposé à vous écouter. S’il fronce les sourcils alors peut-être n’a t-il pas compris, proposez lui de re détailler un point particulier, votre interlocuteur vous en sera reconnaissant.

L’écoute c’est également répondre à la question que l’on vous pose, et pas une autre qui vous arrange. Pensez à bien reformuler avec vos mots pour être sûr de comprendre ce que votre interlocuteur souhaite exprimer.

Et bien entendu, ne coupez jamais la parole à votre interlocuteur.

Erreur #3 : Ne pas être digne de confiance

Une relation commerciale prend un peu de temps à se construire. Cela signifie que vous devez faire vos preuves. La première étape est de respecter vos engagements : si vous vous engager pendant le rendez-vous à envoyer un élément a posteriori alors faites-le dans les délais indiqués.

Pensez également à rédiger un compte rendu post rendez-vous par email après chaque rencontre. Cela a deux vertus : celle de remettre par écrit les échanges avec votre interlocuteur et de s’assurer d’avoir compris et retenu la même chose ; celle de vous fournir une « mémoire » des échanges lorsque vous devrez reprendre contact avec votre interlocuteur 3 ou 6 mois plus tard. Si ce n’est pas vous qui oublierez ces échanges, ce sera peut-être le cas de votre interlocuteur et il pourra alors reprendre votre email.

Et pour mieux élaborer votre stratégie de diffusion, participez à notre formation « Vendre son spectacle » en décembre 2018 !

En savoir plus
Par | 2017-12-22T11:01:32+00:00 mardi, décembre 12, 2017|Formations Spectacle Vivant|Commentaires fermés sur 3 erreurs à éviter lors d’un premier rendez-vous avec un futur diffuseur